New-York, la grosse pomme ! Vous avez déjà rêvé de vivre ici ou d'apercevoir la statue de la Liberté ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran•

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité
MessageSujet: The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran• Mer 8 Juil - 22:43



❝The simple and beautiful truth is that I love you.❞
Jenna & Kieran
Je suis assis sur mon lit, tête entre mes mains. Est-ce que je vais vraiment le faire, est-ce que j'aurais le courage de lui parler de ce que je ressens ? Oh que oui. Ça dure depuis un bout de temps, ça devient de trop, je dois lui dire. Je n'attends pas forcément une réponse positive de sa part, même pas une réponse, en fait. Je veux juste tout lui dire, pour que je me sente mieux. Je n'ai jamais vraiment aimé une personne, pas comme ça. Et dire qu'on s'est connu dans un parc, alors qu'elle jouait de la guitare. Je me suis arrêté pour l'écouter et dès que j'ai croisé son regard, ça a fait comme une explosion dans mon corps, c'était très étrange.

Je prends mon téléphone dans les mains pour regarder l'heure. Il est tard. Elle ne doit plus être au parc à cette heure. Peut-être chez elle ? C'est sûrement le cas vu l'heure. Je me rends compte qu'elle est peut-être en train de dormir et je me vois mal la réveiller pour lui avouer que je l'aime. Et puis, je peux attendre. Je suis très patient. Non, je dois y aller. Pour le coup, je ne suis pas patient du tout. Je me lève, prends mon skate, pour ne pas changer et fonce dehors sans faire de bruit. Une fois dehors, je pose mon skate au sol et commence à rouler, elle n'habite pas loin, j'y serais vite.

Je me rends donc chez elle, enfin, devant chez elle. Je ne peux pas rentrer, je n'ai pas de clés. Je sonne donc, j'espère qu'elle va répondre très vite, car je ne tiens plus. Je stresse et puis, j'ai envie de m'enfuir, mais aussi de tout lui dire. C'est énervant. Je sonne une nouvelle fois. "Allez, pitié, répond." Et voilà. Elle est là. Je lui souris, un sourire qui se fait plus maladroit qu'autre chose. Je dois vraiment avoir l'air bête. Je me passe une main dans les cheveux avant de baisser mon regard. "Je... Désolé de venir si tard. J'ai quelque chose d'important à te dire, ça ne pouvait pas attendre. Vraiment pas." Je peux encore inventer une histoire, mais non, je ne dois pas et je ne peux pas. Il n'y a que la vérité qui doit sortir rien d'autre. J'inspire un grand coup avant de relever la tête et de la regarder dans les yeux. Je perds même mes moyens. "Je veux te parler de toi... Mais aussi de moi. De nous. Ça va peut-être te sembler bizarre, mais je te demande de m'écouter jusqu'au bout parce que sinon, j'vais perdre tout mon courage et j'vais courir aussi loin que possible." Je ris nerveusement avant de reprendre." Jennalyn Maxine Callahan, je t'aime. Ce ne sont pas de bêtes paroles en l'air, non, loin de là. Je t'aime. Je t'aime vraiment. Je ressens énormément de choses pour toi, je me sens bizarre en ta présence, je... Enfin, en peu de temps, j'ai pu tomber amoureux. Pas seulement une petite amourette. Non. C'est de l'amour. Je t'aime, et cela, pour toujours, que tu le veuilles ou non, tu me rends fou, tu me rends dingue. T'auras beau ne pas partager les mêmes sentiments que moi, je m'en ficherais. Parce qu'il n'y a que toi qui comptes, là. Juste toi et personne d'autre. Je peux être le seul et je resterais le seul. Enfin bref... Je t'aime à en perdre mes mots, à en perdre la tête, à tout perdre, en fait. " Je soupir de soulagement, tout est dit pour de bon et ça fait un bien fou. Je rebaisse le regard, je me rends compte que je vais sûrement me prendre un râteau, mais je n'en ai rien à faire. Je l'aime et c'est comme ça. " Ouais... Je t'aime et depuis le temps que j'ai envie de te le dire, c'est dit."


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran• Jeu 9 Juil - 20:49

The simple and beautiful truth is that I love you.

Manhattan, Maison de Jenna


Certains disent, ''nouveau jour, nouvelles aventures'', et je dois avouer que je suis plutôt d'accord avec ces personnes. Cependant, je ne m'attendais pas du tout à ce qui allait se passer ce soir.

Il commençait à se faire tard et je venais de sortir de la douche que j'avais pris pour me relaxer, me dirigeant ensuite vers ma chambre afin d'enfiler un pyjama composer d'un short et d'un top.

Je partis ensuite en direction de la cuisine pour y prendre de quoi boire et de quoi manger, puis j'allais m'asseoir dans le canapé en posant ce que j'avais pris dans la cuisine sur la table basse. Sans attendre, je pris la télécommande et je commençais à passer de chaîne en chaîne sur la télévision à la recherche d'un programme sympathique, et je fini par trouver ce que je cherchais en tombant sur un match de basket.

Je m'étendais donc en m'allongeant sur le canapé, regardant le match avec attention en consommant régulièrement les ressources qui se trouvaient sur la table devant moi. Mais après un bon moment, j'entendis sonner à la porte.

Même en réfléchissant, je ne me souvenais pas avoir demander à quelqu'un de passer chez moi à cette heure-ci. Je me levais donc du canapé en me demandant qui pouvait bien être de l'autre côté de la porte, me dirigeant vers celle-ci.

Une fois au niveau de la porte, je saisis la poignée pour ouvrir la porte, et je découvris avec surprise que c'était Kieran qui venait de sonner. Depuis que j'avais rencontrer le jeune homme, il était passer d'ami à homme qui occupe toutes mes pensées sans que je puisse lui dire, et le fait de lui ouvrir en étant vêtue seulement d'un court pyjama me fit légèrement rougir.

Heureusement pour moi, il me regarda dans les yeux en non au niveau des parties dévêtues de mon corps, ce qui m'aurait fait encore plus rougir. Kieran s'excusa de venir à cette heure mais me dit qu'il avait quelque chose de très important à me dire, quelque chose qui ne pouvait pas attendre. Je lui répondis alors.

« Ne t'en fais pas, ce n'est rien, je n'étais pas couchée. Vas-y je t'écoute. »

Le jeune homme m'expliqua alors qu'il voulait me parler de moi, mais aussi de lui, ou plutôt de nous, ce qui me sembla assez bizarre, est-ce qu'il avait compris ce que je ressentait pour lui et qu'il ne voulait plus qu'on se voit à cause de cela, je n'en savais pour le moment rien mais j'espérais que non. Kieran me demanda alors de l'écouter jusqu'au bout car sinon, il risquait de perdre tout son courage et de s'enfuir. Je hochais positivement la tête pour lui faire comprendre que je l'écouterais jusqu'au bout.

Le jeune homme rit alors avant de reprendre en m'appelant par l'ensemble de mes prénoms alors que quasiment personnes ne le faisait, à part dans de rares cas très importants. Il me dit ensuite qu'il ne s'agissait pas de parole sans fondements avant de me dire qu'il m'aimait vraiment, qu'il ressentait beaucoup de choses pour moi. Il ajouta qu'en peu de temps il était véritablement tomber amoureux de moi et que je le rendais fou.

Kieran me dit alors qu'il n'y avait que moi qui comptait, personne d'autre, puis il ajouta qu'il m'aimait à tout perdre avant de baisser le regard.  Il me dit ensuite qu'il voulait me le dire depuis un petit moment et que maintenant, c'était fait.

Je cherchais, sans succès, les mots pour pouvoir répondre aux aveux sentimentaux de Kieran, et je fini par trouver une façon beaucoup plus efficace et rapide de le faire. Je lui pris le menton en douceur avec ma main afin de le relever, puis je posais mes lèvres sur celles du jeune homme, l'embrassant afin de lui faire comprendre que j'avais les mêmes sentiments pour lui.

« Je t'aime aussi, Kieran Tobias Jefferson ! »

 


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran• Ven 10 Juil - 22:23



❝The simple and beautiful truth is that I love you.❞
Jenna & Kieran
Je lui ai tout dit. Absolument tout, sans rien oublier. J'ai fait attention de ne rien oublier, parce que rien ne devait partir aux oubliettes, tout était important. Je n'eus pas de réponse de sa part, pas directement. Elle se contenta de relever ma tête par mon menton, je la regardais dans les yeux, mais pas longtemps, quand ses lèvres rentraient en contact avec les miennes, je fermais directement les yeux. Elle m'avait embrassée. Réellement, ce n'était pas un rêve, on s'embrassait vraiment. Là, sur le pas de la porte. J'étais content, heureux mais aussi choqué. Choqué parce que ça s'était passé tellement vite. Je pense que ce moment restera gravé dans ma mémoire à tout jamais. C'est magique toutes ces sensations. Je n'ai jamais ressenti ça de ma vie, juste à cause d'un baiser. Un simple baiser, mais qui pour moi, est un grand pas. On s'embrasse, bordel. C'était une réponse. Une très belle réponse de sa part, beaucoup plus courte, certes. Mais, j'aimais bien sa façon de répondre, puisqu'elle m'avait fait vivre un truc magique. « Je t'aime aussi, Kieran Tobias Jefferson ! » Je restais devant elle, à la regarder. Je n'y croyais pas. Je devais rêver. Eh bien non, je ne rêvais pas. J'étais bel et bien devant elle, alors qu'elle me disait qu'elle m'aimait aussi. J'ai rêvé longtemps de ce moment et je le vis enfin. C'est incroyable.

« Wow. »

C'était sorti tout seul. Mais c'était vraiment 'wow' tout ça. Je continuais de la regarder, je ne la lâchais plus du regard. Je souriais beaucoup aussi, sans m'en rendre compte. Sourire, je ne faisais que ça, en plus. Je souriais n'importe quand, sauf que là, ce n'était pas mon sourire habituel. Non, c'était celui d'un gars plus qu'amoureux qui venait d'apprendre que les sentiments qu'il éprouvait pour une fille était partagée par cette même fille. Je regardais ensuite autour de nous, il n'y avait personne. Juste nous deux. Nous deux. Jennalyn et Kieran. En regardant autour de nous, j'ai pu remarquer qu'elle était en short, un petit short. Je fronçais les sourcils avant de me concentrer sur Jenna. Toujours le sourire aux lèvres, parce qu'il ne filerait pas de si tôt. Je me demandais si elle n'avait pas froid, ses jambes étaient quand même presque nues et il était tard. Il fait toujours plus chaud la nuit.

« Tu n'as pas froid ? Enfin.. C'est juste une question comme ça. »

Je changeais très vite de sujet, mais, honnêtement, je ne savais plus trop quoi dire. Mon cerveau n'était plus. J'essayais de trouver les mots justes, de faire des phrases correctes, ... Parce qu'en moi, c'était la fête. Mes neurones devaient avoir complétement pété et tout mes vaisseaux sanguins dansaient la samba. J'étais heureux, quoi. Je n'étais pas seulement heureux, j'étais heureux grâce à elle. Je lui souriais, je n'aurais peut-être pas dû lui demander ça. Elle se rendrait compte que j'aurais vu comment elle était habillée et je savais qu'elle rougissait vite et qu'elle n'aimait pas ça. Je la trouvais mignonne, moi.

« Tu veux peut-être rester tranquille chez toi à faire je ne sais quoi ? Je peux aussi te laisser tranquille. Je... Non. C'pas le moment où on se quitte, pas vrai ? Puis, je veux encore de ta compagnie, là. Je ne pourrais pas partir, pas maintenant. Mais si tu le veux... »

Et je me tus. Je parlais trop et vite. Je respirais un bon coup avant de rire.

« Non, tu sais quoi ? On fait comme tu veux, Jenna.»


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran• Mar 14 Juil - 20:12

The simple and beautiful truth is that I love you.

Manhattan, Maison de Jenna


Si quelqu'un m'avait dit que ce soir, je pourrais avouer mes sentiments à Kieran, et qu'en plus, il aurait les mêmes sentiments envers moi, je l'aurais sûrement envoyer balader en  lui disant que c'était impossible, sans y réfléchir plus sérieusement.

Et pourtant, c'est bien le jeune homme qui était venu frapper chez moi ce soir, alors qu'il était assez tard pour me parler. Au début, je me demandais ce qu'il pouvait bien vouloir me dire de si important pour qu'il vienne à une heure pareille plutôt que d'attendre jusqu'au lendemain matin, mais je n'eus pas véritablement le temps d'y réfléchir car il me le dit presque tout de suite.

Il m'expliqua qu'il avait pris son courage à deux mains, qu'il se retenait de s'enfuir de devant chez moi et me demandait de le laisser parler jusqu'au bout, m'expliquant qu'il avait des sentiments amoureux forts pour moi. Je ne m'y attendais pas du tout, je pensais qu'il ne me voyait que comme une simple amie tandis que moi j'avais des sentiments pour lui, alors que je me trompais totalement.

J'étais contente qu'il soit venu jusqu'à chez moi pour me dire cela et qu'il ne se soit pas enfui ou qu'il n'ai pas attendu car cela me permettait de lui dire enfin, à mon tour, que j'éprouvais les mêmes sentiments pour lui. Cependant, je ne trouvais pas les mots pour le lui dire, alors je me contentais de poser mes lèvres sur les siennes pour le lui faire comprendre, suite à quoi je lui dis que je l'aimais aussi.

Après ce baiser et mes aveux sentimentaux à Kieran, celui-ci laissa sortir un ''wow'' que je compris étant donné que j'aurais très bien pu en laisser sortir un aussi étant donné qu'il devait, comme moi, penser qu'il était le seul à avoir des sentiment entre nous deux.

Je vis ensuite les yeux de Kieran parcourir mon corps et constater que je me trouvais en tenue plutôt légère, il faut bien le dire, alors qu'il ne faisait pas vraiment chaud dehors et que le vent soufflait plutôt fort en passant sur mes jambes. Je rougis alors très légèrement tandis qu'il me demandais si je n'avais pas froid, ajoutant qu'il ne s'agissait que d'une question comme ça. J'y répondais donc tout de suite, le sourire aux lèvres.

« Un petit peu, mais je peux supporter le froid si c'est pour être avec toi. »

C'est vrai que je commençais à avoir froid mais je pouvais le supporter car je voulais absolument rester avec Kieran, je ne voulais pas qu'il rentre chez lui tout de suite, pas maintenant, nous venions de nous avouer nos sentiments, nous avions bien le droit de passer du temps ensemble.

Très peu de temps après, Kieran changea de sujet en me demandant si je ne voulais pas plutôt rester seule ce soir, m'expliquant qu'il pouvait me laisser tranquille. Il me demanda ensuite de confirmer qu'il n'était pas le moment qu'on se quitte, m'expliquant qu'il voulait rester avec moi.

Alors que j'allais de lui répondre, il reprit la parole pour me dire qu'on ferrait comme je voudrais. Je le regardais en souriant, l'attrapant par son t-shirt en le tirant vers moi, en profitant pour l'embrasser de nouveau, ne pouvant y résister après tout ce temps passer à refouler mes sentiments pour lui afin de ne pas briser notre amitié tout en refermant la porte d'entrée de la maison.

« Je n'ai pas non plus envie que tu partes, reste un peu avec moi, je ne veux pas passer la soirée toute seule. Et puis il fait meilleur à l'intérieur que dehors. »

Je n'avais vraiment pas envie de le voir partir ce soir, je ne souhaitais pas passer cette nuit seule alors qu'un homme que j'aimais venait de m'avouer ses sentiments. Je repris donc la parole en gardant Kieran contre moi, me dirigeant petit à petit vers le canapé du salon.

« J'ai envie de te garder avec moi au moins jusqu'à demain matin, tu dois vraiment rentrer chez toi ce soir ? »

Alors que je finissais ma phrase, je me retrouvais au bord du canapé sur lequel je fini par basculer, me retrouvant allongée sur celui-ci en emportant Kieran avec moi, en continuant de le regarder amoureusement dans les yeux.

 


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran• Mar 14 Juil - 21:31



❝The simple and beautiful truth is that I love you.❞
Jenna & Kieran
Je ne la quitte plus des yeux, je n'y crois toujours pas. On éprouve les mêmes sentiments l'un pour l'autre. C'était une surprise, j'ai cru que j'allais me prendre un râteau, mais non, elle m'a embrassée et a dit qu'elle m'aimait. Je ne pue m'empêcher de montrer mon étonnement, j'étais réellement et énormément surpris par ces paroles et ces gestes venant de sa part. Je n'aurais jamais cru qu'on s'embrasserait, pour être honnête. Jamais. J'ai ensuite remarqué qu'elle était habillée d'une fine tenue, elle devait avoir froid avec le vent qu'il y avait. Elle avait un peu froid, mais elle pouvait apparemment le supporter si c'était pour être avec moi, c'était ses mots. Je souriais de plus en plus, elle avait dit ça, pour de vrai.

« Je préfère que tu aies chaud ! »

Je lui dis ensuite qu'on ferait ce qu'elle voulait, elle ne me répondu pas, elle prit mon tee-shirt, me tira vers elle et m'embrassa une nouvelle fois. Je souriais contre ses lèvres et répondais au baiser sans même hésiter. Je posais ma main sur sa joue et la caressais à l'aide de mon pouce. J'ai rêvé de ça pendant des mois et des mois et me voilà en train de l'embrasser au pas de sa porte. " Je n'ai pas non plus envie que tu partes, reste un peu avec moi, je ne veux pas passer la soirée toute seule. Et puis il fait meilleur à l'intérieur que dehors. " J'étais toujours près d'elle, on était désormais chez elle, à l'intérieur. Jenna venait de refermer la porte derrière nous.

« Tu n'as pas tort, il fait meilleur à l'intérieur.»

Je reposais mes lèvres contre les siennes en souriant. Elle reculait et moi aussi. Je ne savais pas vers quoi on allait et à vrai dire, je m'en foutais un peu. J'étais avec elle et c'est tout ce qui comptait. J'étais vraiment bien, maintenant. Je n'avais plus ce poids de l'amour sur mes épaules, de plus, elle m'aimait aussi. J'avais de quoi être aux anges et bien plus encore. Partir maintenant ? Non, je ne pourrais pas. Je posais mes mains sur le dos de Jennalyn en souriant, la regardant dans les yeux et l'écoutant parler.

« Mes parents ne savent même pas que je suis ici et puis, même si je devais rentrer, je ne le ferais pas. Mais on va dire que je peux. »

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé ensuite, je me suis senti tombé. J'ouvrais les yeux et me retrouvais au-dessus de Jennalyn, sur le canapé. Je croisais d'ailleurs son regard, je souriais avant de rapprocher mes lèvres des siennes et de l'embrasser amoureusement. Aussi amoureusement que quand on se regardait. Je rompais le baiser après avant de la regarder encore et encore, je retirais une de ses mèches rebelles en souriant avant de replonger mon regard dans le sien.

« Tu ne t'es pas fait mal, au moins ? »

Elle aurait pu se cogner ou quelque chose du genre, on ne sait jamais. Je continuais de sourire, ce sourire n'allait pas s'en aller de si tôt, je le savais. C'est elle qui me faisait sourire ainsi, je n'avais jamais autant souri de ma vie, du moins, pas depuis la mort de mes parents biologiques. Je recouvrais ensuite son visage de léger baiser, pour arriver à sa boucher et l'embrasser encore une fois. Sérieusement, je ne me lasserais jamais de l'embrasser. Elle a des lèvres douces et quand je l'embrasse, je suis comme sur un nuage, notre nuage.

« J'me lasserais jamais de t'embrasser, tu le sais ça ? Oh non, jamais. »

Et je le pensais, mais ça, vous l'aurez sûrement compris.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran• Lun 20 Juil - 19:17

The simple and beautiful truth is that I love you.

Manhattan, Maison de Jenna


Alors que je pensais passer une soirée semblable aux autres, sans qu'il ne se passe rien, je fus surprise d'entendre quelqu'un frapper à ma porte à une heure tardive. Quand j'ouvris la porte, je vis Kieran et je me mis tout de suite à me demander ce qu'il faisait là, mais il me l'expliqua très rapidement en me demandant de l'écouter jusqu'au bout. En effet, c'est sur le pas de ma porte d'entrée que le jeune homme m'avoua ses sentiments, suite à quoi je lui avouais les miens par le biais d'un baiser, le premier d'une longue série.

Nous commencions ensuite à parler de nous jusqu'à ce que Kieran me demande si je n'avais pas froid étant donné que je n'étais pas très vêtue et qu'il y avait pas mal de vent ce soir. Je lui répondis que cela m'importais peu si je pouvais rester avec lui, puis il reprit la parole à son tour pour me dire qu'il préférait que j'ai chaud.

Suite à cela, je lui répondis que je ne souhaitais pas qu'il parte quand il me dit qu'il pouvait s'en aller si tel était mon désir, mais l'idée de lui demander de partir ne m'aurait jamais traverser l'esprit, je voulais le garder avec moi, surtout après ce que nous venions de nous avouer. Nous entrions alors finalement dans la maison pendant que je le tirais vers moi pour un nouveau baiser et que je refermais la porte derrière nous. Kieran me dit ensuite que j'avais raison, qu'il faisait meilleur à l'intérieur qu'à l'extérieur, suite à quoi je repris la parole.

« Il fait toujours meilleur à l'intérieur qu'avec ce vent dehors. »

Nous nous embrassions ensuite une nouvelle fois, ce qui me rendais vraiment heureuse car j'avais passé tellement de nuits, seule dans mon lit à imaginer pouvoir un jour poser mes lèvres contre celles du jeune homme sans jamais oser croire que cela serait vraiment possible un jour. Je demandais alors à Kieran s'il devait vraiment rentrer chez lui ce soir car je voulais vraiment qu'il reste avec moi cette nuit, que l'on se réveille demain matin côte à côte. Il me répondit alors que ses parents ne savaient même pas qu'il était chez moi et que, même s'il devait rentrer chez lui, il ne le ferrait pas, ce qui me fit sourire.

Nous nous retrouvions ensuite sur le bord du canapé sur lequel nous basculions, nous retrouvant alors sur le canapé, je regardais le jeune homme qui se trouvait à présent juste au dessus de moi. Il ne fallut pas attendre longtemps avant de partager un nouveau baiser avec Kieran, suite à quoi il retira une mèche rebelle, ce qui me fit légèrement rougir alors que je continuais de le regarder droit dans les yeux, trouvant toujours cela trop beau pour être réel. Il me demanda alors si je m'étais fais mal suite à ce basculement sur le canapé et je lui répondis sans attendre.

« Non, pas du tout, et toi ? »

Kieran se mit alors à me couvrir de petits bisous avant de finir en m'embrassant de nouveau, ce qui eu pour effet de me faire rougir un peu plus, puis il me dit qu'il ne se lasserait jamais de m'embrasser, ce qui me fit sourire, j'en étais très heureuse. Je passais alors mes mains doucement sous le haut du jeune homme en le regardant dans les yeux pour lui répondre.

« Je le sais, et tu dois bien te douter qu'il en est de même pour moi je pense. »

Mes mains sous son haut, je caressais doucement son corps en l'embrassant, mais en me demandant si je n'allais pas trop vite pour Kieran. Je lui demandais alors après le nouveau baiser.

« N'hésites pas à me dire si je vais trop vite ou si je fais quelque chose de trop. »

Je le regardais dans les yeux en attendant sa réponse.
 


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran• Dim 2 Aoû - 10:28

The simple and beautiful truth is that I love you.

Kieran et Jennalyn




« Il fait toujours meilleur à l'intérieur qu'avec ce vent dehors. »

Je hoche la tête, c'est vrai, il fait toujours meilleur à l'intérieur. Dehors, il faisait plus frais et il y avait du vent. Mais on n'était pas là pour parler de la pluie et du beau temps. Je ne sais même pas ce qu'on devait faire, maintenant. On connaissait les sentiments qu'on éprouvait l'un pour l'autre à l'instant, alors qu'on avait attendu, je ne sais combien de temps. On était censé faire quoi, dans ces moments-là ? Profiter, j'en suis bien consient. Comment ? J'étais comme un petit garçon qui venait d'apprendre qu'il allait à Disney Land, sérieusement ! Elle m'aimait. Jennalyn m'aimait pour de vrai, elle ne m'avait pas recalé. Non, elle m'avait même embrassé. Vous vous imaginez le truc ? Je ne m'attendais pas à ça en me revenant chez elle. Je pensais me prendre un râteau alors qu'en fait, tout ce qu'il s'est passé, c'était tout le contraire de ce que je m'imaginais. C'est comme si j'étais dans un de mes rêves qui ne se réaliseront jamais. Sauf celui-ci, vu qu'il s'était bien réalisé. Il n'y a même pas dix minutes.

De plus, partir maintenant n'était pas une option. Mais je l'aurais fait, si elle l'avait voulu. Ce n'était apparemment le cas. Elle voulait que je reste auprès d'elle cette nuit. J'allais passer une nuit avec elle, chose que je n'aurais pas imaginé être vrai, encore une fois. Pour moi, c'était de la folie, et pour être honnête, je l'adorais cette folie. Cette folie, on devait l'adorer, tous les deux.

Une fois tombé sur le canapé ; elle me retourna la question que je lui avais directement posée, soit : ' tu ne t'es pas fait mal ?', le principal est que tout allait bien, elle ne s'était pas cognée, etc. Je ne lui avais pas fait mal non plus en me retrouvait sur elle, heureusement, d'ailleurs.

« Non, tout va parfaitement bien. »

Je la couvrais ensuite de multiples baisers, lui disant que jamais je ne m'en lasserais, ce qui, au passage, était la stricte vérité. J'avais rêvé et attendu ça pendant des mois, des semaines, des jours, des heures, des minutes et des secondes. Je passais presque tout mon temps à m'imaginer en train de tout lui dire et de l'embrasser comme une princesse. Là, nos rêves devenaient réalité, c'était même incroyable de se le dire.

« Bien sûr que je m'en doute, princesse. »

Oui, j'aimais ce surnom 'princesse'. Non seulement parce que ça lui allait bien, mais en plus de ça, elle était désormais ma princesse, à moi. Je rêvais aussi de ça. Je rêvais de pleins de choses, et la plupart de ces rêves incluaient Jennalyn. Parce qu'elle me rendait dingue. Tellement dingue que je pensais à elle toute la journée, peu importe ce qui se passait dans ma vie ou autres. Non, c'était presque comme ma vie à moi, en fait. Je sentais ses mains sous mon haut, me caressant doucement, cette douceur à elle que j'aimais tant.

« Ne t'en fais pas, je te le dirais. Y aura rien de 'trop', comme tu dis. »

Je lâchais un petit rire avant de l'embrasser à nouveau. Je n'allais rien dire, sérieusement, là, c'était le rêve.. Des rêves.

codage by miss emi

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran•

Revenir en haut Aller en bas
The simple and beautiful truth is that I love you. •Jenna&Kieran•
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» une recette simple pour booster!
» une simple presentation
» Une pêche toute simple et super efficace
» hameçons simple sur leurres
» Amorce simple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dream New York :: 
Archives
 :: Rps
-